iMovie sur Mac – montage basic à portée de tous

831 affichages

Faire du montage vidéo lorsqu’on n’y voit pas, ça peut paraître inaccessible… C’est faux !!!
Je vais vous démontrer à travers ce tutoriel que le montage basic de petit cours métrage est tout à fait réalisable.
Comme d’ordinaire, je vous rappelle que je suis sur l’environnement OSX d’Apple, sur un MacBook R, et de ce fait, j’utilise iMovie, logiciel de montage vidéo sur Mac.

Introduction


Soyons clair, jamais vous ne produirez de films comme ceux de Disney, ou ceux de Spielberg. Mais réaliser un petit film de vacances, pourquoi pas un clip simple pour vos compositions musicales, ou juste une vidéo pour étaler vos prouesses sur Facebook !!! 😛

Quoiqu’il en soit, à mon sens, le premier pré-requis, c’est d’être l’acteur principal de votre vidéo. Si ce n’est pas le cas, essayez de vous faire décrire les images en détail.

Le deuxième pré-requis, c’est d’avoir du son sur votre vidéo. Bah oui, car vous allez vous caler sur le son pour pouvoir copier, couper, supprimer, déplacer, ajouter vos écritures, vos photos ou que sais-je…

Tout le long de mes différents apprentissages, j’ai compris qu’apprendre par l’exemple, c’était bien plus facile de retenir et de comprendre. Voilà pourquoi, nous allons réaliser une partie d’un petit clip vidéo dans lequel, je suis filmé en train de poser des lamelles occultantes sur un grillage en treilli soudé. Et puisque je suis moi même aveugle, je vais y joindre une audio description.

Quelques raccourcis clavier


Avant de nous lancer dans la réalisation de notre clip, je vous confie quelques petits raccourcis clavier bien utiles :

Raccourcis iMovie



  • CMD+I = permet d’importer des données dans votre projet.

  • Barre d’espace : Lecture, pause de votre timeLine.

  • Origine (ou Fonction+Flèche Gauche) : Positionne votre tête de lecture au début de votre projet.

  • Fin (ou Fonction+Flèche droite) : Positionne votre tête de lecture à la fin de votre projet.

  • CMD+B : scinde le plan à l’endroit où est positionnée votre tête de lecture.

  • Shift+CMD+B : fusionne plusieurs plans.

  • J : permet de faire un retour arrière en lecture.

  • L : permet de faire une avance rapide en lecture.

  • W : permet d’insérer un événement sélectionné en début de projet.

  • Q : permet d’insérer un événement sélectionné à l’endroit où se trouve la tête de lecture.

  • E : permet d’insérer un événement sélectionné en fin du projet.

Raccourcis Voiceover



  • CTRL+OPT+CMD+F5 : permet de positionner le pointeur de la souris sur le focus VoiceOver.

  • Shift+CTRL+OPT+Barre d’Espace : simule un click de souris.

  • CTRL+OPT+CMD+Enter : ajout un élément à la sélection, lors d’une sélection multiple.

Quelques explications

La timeline d’iMovie, c’est un peu comme un multipiste, enfin c’est comme ça que je le perçois. Une piste avec les écrits, une piste avec les vidéos, une autre avec les photos et enfin une autre pour une bande son. Pour accéder à son contenu, il faut interagir avec, ça va sans dire ! Chaque élément ajouté à la timeline est identifiée par son contenu et son emplacement temporel. Le premier élément, de la timeline, le plus à gauche, correspond à l’emplacement temporel de la tête de lecture. Puis pour chaque élément ajouté, Titre, Transition, Photo, Vidéo, une interaction avec son emplacement temporel est nécessaire pour accéder à la durée d’affichage de l’élément, sa position de début et sa position de fin.

Dans la timeline, les éléments sont classés par genre, les titres avec les titres, puis les vidéos avec les vidéos et les bande audio avec les bandes audio, toujours dans l’ordre chronologique. Par exemple, de gauche. à droite, pour notre projet finalisés, on aura : la tête de lecture, Le titre 1, le titre 2, le Titre 3, le plan vidéo 1, le plan vidéo 2, la bande son 1, la bande son 2, la bande son 3… Compris ?

Je ne sais pas si je suis très clair dans ces explications, voilà pourquoi nous allons passer à la pratique.

Exemple


En premier lieu, on récupère sa vidéo d’une durée de 2 minutes, qu’on a filmé avec son iPhone. On supposera que vous connaissez le processus de transfert de votre iPhone vers votre mac.

On crée les fichiers audio qui décriront la vidéo ou qui énonceront le texte écrit, grâce à un applescript TTS que j’ai mis à votre disposition ici.

On lance iMovie et on crée un nouveau projet vide, si ce n’est déjà fait avec « CMD+N ».

Une fenêtre pleine de bouton, un peu rebutant ? Mais non !!!!! Tous les boutons sont correctement labellisés, et il ne vous reste plus qu’à cliquer dessus puis de vous rendre à la zone de grille en relation avec ce bouton., interagir avec, puis choisir un élément…

En premier lieu, je vous conseille de travailler sur la partie vidéo. Le but est de supprimer toutes les parties que vous souhaiter enlever. On importe la vidéo avec « CMD+I », puis quand on l’a trouvé et qu’on a validé dessus, on cherche le bouton « Données » dans la fenêtre principale d’iMovie. On valide dessus avec « CTRL+OPT+Barre d’espace », on se déplace jusqu’à « événements groupe » avec tabulation, où on interagit pour retrouver notre média importé. A l’aide de « CMD+OPT+Flèche directionnelle », on recherche notre vidéo, On joint le pointeur de la souris sur le focus de VoiceOver, puis on simule un clic de souris. Pour ajouter notre vidéo à notre timeline, on presse la touche « E ». Vu qu’il n’y a rien dans notre timeLine, la vidéo s’insèrera au début de celle-ci.

On se rend sur notre Timeline, on interagit et on vérifie que notre vidéo a bien été ajoutée. On peut faire « Barre d’espace » pour lancer la vidéo. C’est bon, cool !!! « Origine » pour revenir au début du projet.

Notre vidéo dure 2minutes, soi 120secondes.

Je veux supprimer les 10 premières secondes.


On se positionne sur le décompte temporel de la timeline qui se situe tout à gauche, celui-ci doit être à 0. On lit la vidéo jusqu’à 10 secondes et on met en pause. On scinde le plan en deux avec « CMD+B ». On se retrouve avec deux plans dans notre timeLine. On se positionne sur le premier, juste après le décompte de la timeline, « CMD+OPT+Barre d’espace » pour le sélectionner, puis « BackSpace » pour le supprimer.

Il nous reste qu’un seul plan qui dur 1 minute et 50 seconde. On a fait notre premier découpage 🙂

Je veux supprimer un passage situé à 30 secondes du début jusqu’à 40 secondes de la fin.


Le principe sera le même. On va lire notre vidéo jusqu’à 10 secondes, mettre en pause puis scinder le plan en deux, puis remettre en lecture jusqu’à 40 secondes, pause, puis scinder le plan une fois de plus. On se remet au début du projet avec « Origine ».

A ce niveau, nous avons donc 3 plan. Le premier de 0 à 30 secondes, le second de 30 secondes à 40 secondes et le dernier de 40 secondes à 110 secondes. Dans notre timeline, on pourra lire de gauche à droite :


  • 0 pour l’emplacement de la tête de lecture,

  • 0 pour le premier plan,

  • 30 pour le second plan,

  • 40 pour le dernier plan.


On se positionnera donc sur 30 secondes, « CMD+OPT+Barre d’espace » pour sélectionner ce plan, puis « BackSpace » pour le supprimer.

Et voilà…

A ce stade, notre vidéo dure 120-10-10=100 secondes soit 1 minute et 40 secondes.

Pour simplifier la suite, on va faire en sorte que les plans soient fusionner en un seul. Pour ça, on interagit avec la timeline, et on réalise une sélection multiple, puis on fusionne les plans sélectionnés avec SHIFT+CMD+B ». Cela ne fonctionne pas à tous les coups, je n’ai pas encore trouvé quelles en étaient les raisons, je suppose que ça doit être une question d’enchainement d’images. Mais je continue à explorer pour vous en dire plus.

Et si on ajoutait un titre pour présenter la vidéo ?


Le processus sera identique à l’ajout d’une vidéo. On va chercher le bouton « Titre » dans notre fenêtre principale, puis valider dessus. On va se rendre sur « Titre Grille » à l’aide de la touche tabulation, et interagir, choisir un type de titre et joindre le pointeur de la souris sur le titre choisi.

Notre titre peut être ajouter soi en tout début de projet, soi tout en fin, soi à l’endroit où est positionnée notre tête de lecture.

On va presser « Q » pour le mettre à l’endroit où se trouve notre tête de lecture, en l’occurrence au début du projet. Une zone de texte s’ouvre, il va falloir entrer notre texte. On désinteragit puis on cherche le bouton « Terminer » et on valide dessus.

Et voilà, notre titre est ajouté.

Attention, certains événements de titres disposent de plusieurs zones de texte, Veillez à bien vider celles que vous n’avez pas remplies, au risque de vous retrouver avec un écrit du type « Titre Ici » sur votre vidéo. Oui, ça m’est arrivé 🙂 Pour naviguer entre les différentes zones d’un événement de titre, utilisez la touche « tabulation », comme par exemple avec le style de titre standard, premier choix dans la liste de titre, celui-ci possède 3 zones de textes.

Si vous souhaitez modifier la durée d’affichage du titre, il vous faudra interagir avec la timeline du projet puis avec l’élément de titre. Vous aurez 2 curseurs de temps sur lesquels vous pouvez interagir pour les modifier. Dans l’ordre de gauche à droite (, La durée d’affichage du titre qui n’est pas modifiable directement,Le bord avant qui correspond au début de l’affichage que vous pouvez modifier, élément pseudonyme qui n’est qu’un indicateur de positionnement de l’élément dans la timeline , puis le bord arrière qui correspond à la fin de l’affichage. On interagira, par exemple avec le bord arrière, puis on décalera le curseur pour réduire ou agrandir la sélection de temps avec « CMD+OPT+Flèche gauche ou Flèche Droite ». Voiceover énoncera toujours « Zéro » si le curseur bouge, ou vous entendrez un bip, s’il ne bouge pas. Pour voir où vous en êtes, il suffira simplement de dés interagir une fois, et lire le curseur que vous avez modifié. Attention, un titre ne peut pas être affiché sur deux plans. Si votre premier plan dure 5 secondes, la durée maximum de l’affichage de votre titre ne pourra pas excéder 5 secondes. Il existe probablement un moyen, mais je n’ai pas encore trouvé comment. La seule solution qui fonctionne pour allonger la durée d’affichage de votre titre, c’est de fusionner les plans vidéos, quand ça veut bien fusionner.

Pour ajouter une musique de fond, un bruitage ou dans notre cas, un fichier audio qui énonce notre titre, la démarche est exactement la même, que celle pour l’ajout d’un titre. Il faudra juste cliquer sur Audio, et rechercher votre fichier que vous aurez préalablement importé.

Finalisation


Bien maintenant qu’on a fini notre projet, il faut l’enregistrer dans un fichier. Pour se faire, on va interagir avec la barre d’outil, cliquer sur « Partager (ou Share) », choisir l’item « Fichier », puis suivre l’assistant. Votre film sera enregistré dans un fichier au format mP4.

Remarque


  • 1. Si vous sortez d’iMovie après avoir sauvegarder votre fichier, lorsque vous reviendrez dans l’application, votre projet sera tel que vous l’avez laissé. Pour travailler sur un nouveau projet, enregistrez le via la barre d’outil -> Projet, puis faites « CMD+N » pour en créer un nouveau. Sinon, si vous ne souhaitez pas sauvegarder votre projet, videz la timeline en sélectionnant tous les éléments avec « CMD+A » puis « Backspace » pour supprimer. Profitez-en pour faire la même chose dans les événements/données. avec « CMD+BackSpace ».

  • 2. Si vous réalisez vos vidéos avec votre iPhone par exemple, comme c’est mon cas, lorsque vous importez vos séquences dans iMovie, vos vidéos apparaissent en taille très réduite. Pour palier à ce problème, il vous faut les redimensionner. Pour se faire, après avoir terminer votre projet vidéo, sélectionnez tous les éléments de votre Timeline iMovie à l’aide de « CMD+A », puis rendez-vous sur le bouton « Recadrage ». Validez sur ce dernier, puis déplacez vous à l’aide de « CMD+OPT+Flèche droite » sur le bouton « Recadrer pour remplir ». Automatiquement, vos plans vidéo seront redimensionnés.

Merci à Nicolas pour la relecture de cet article, que j’ai mis un peu de temps à écrire, afin de ne rien oublier, et d’arriver à faire en sorte que tout soit compréhensible de tous !
Je vais continuer à découvrir les fonctionnalité d’iMovie et je mettrai régulièrement cet article à jour.

Laissez libre cours à votre imagination et bonne création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.