OS X – Réinstaller une nouvelle copie du système en toute autonomie

270 affichages

Autonomie, rime avec Apple si si !!!

Article écrit à destination des déficients visuels ou aveugles…
Si ce n’est pas votre cas et que vous êtes tombé ici par erreur, switcher les références à l’accessibilité, les informations vous conviendront.
Sinon, fermez les yeux 🙂

Préambule

Ceci est comme une sorte de pense-bête, je pense que si vous faites une bonne recherche sur un moteur de recherche digne de ce nom, vous trouverez à peu près les mêmes informations.

J’ai décidé d’écrire cet article, pour l’unique raison que la semaine dernière, j’ai dû réinstaller mon système, juste après avoir subi un plantage phénoménal de mon Mac Book R. Euh… oui oui, c’est possible !!! Et pour le coup, ce n’est même pas tout à fait ma faute, puisque j’étais simplement entrain de tester une nouvelle application téléchargée sur un site autre que le Macapstore, le comble c’est que je m’apprêtais à l’acheter !

Si vous êtes un vieux de la vieille comme moi, vous avez dû connaître les terribles installations de Microsoft à partir de CD-Rome ou DVD-Rome, durant lesquelles vous deviez être assisté par une personne valide qui avait accepté de vous prêter ses yeux. Ce temps est révolu, puisque depuis la version de Mac OS X 10.7 (Lion), la procédure d’installation du système OS X est vocalisé. Le petit soucis, c’est que depuis OS X 10.10 ‘Yosemite), allez savoir pourquoi, on ne trouve plus de voix française pour nous lire le texte en français de l’installeur.

Cela ne nous rend pas la chose facile, mais reste néanmoins faisable.
Trêves de papotage… Passons aux choses sérieuses.

Pré-requis



  • Une clef USB de 16GO minimum,

  • Un mac, héhéhéhéhéhé,

  • Le fichier d’installation OS X téléchargeable sur l’appstore,

  • Une sauvegarde de vos informations sensibles, soi par Time machine à condition qu’elle n’est pas été contaminée par votre bug, soi une sauvegarde manuelle,

  • Un peut de patience.

Préparation de la clef USB

Au moment où j’écris cet article, j’utilise la dernière version commerciale de OS X, soi mac OS X High Sierra (10.13. La procédure est sensiblement la même pour les autres système antérieurs. Il faut simplement ajuster les chemins de noms de fichiers.

Il existe deux manières de préparer une clef USB bootable, une via avec un utilitaire graphique mais c’est moins drôle, l’autre en ligne de commande et c’est plus fun. C’est cette dernière que je vais mettre en avant.

Télécharger Mac OS High Sierra


Tout d’abord, la première étape, c’est de télécharger l’installeur dans le Mac App Store.

  • CTRL+OPT+M pour vous rendre dans la barre de menu,

  • Restez dans le sous-menu « Apple » et descendez jusqu’à l’item « App Store… », et validez sur celui-ci,

  • Dans la fenêtre de l’App Store, pressez CMD+F pour accéder à la zone de recherche, puis tapez «High Sierra». Validez.

  • La liste des résultat se charge, déplacez-vous jusqu’à «macOS High Sierra groupe», puis interagissez.

  • Déplacez vous à nouveau jusqu’à «Installer, macOS High Sierra, gratuit bouton» et valider.

Patientez jusqu’à ce que le téléchargement se termine, cela peut prendre plusieurs dizaines de minutes si vous êtes en VDSL comme moi.

Lorsque l’installeur est entièrement arrivé, une fenêtre s’ouvre pour vous proposer d’installer le système. Refusez cette installation en fermant la fenêtre avec CMD+Q. L’installeur se trouve désormais dans votre répertoire d’application OS X.

Préparation de la clef USB



  • Insérez votre clef USB dans votre Mac.

  • Lancez l’Utilitaire de disque . Pressez CMD+SHIFT+U pour ouvrir le dossier « Utilitaires » puis cherchez « Utilitaire de disque », que vous ouvrez avec CMD+O.

  • Dans l’utilitaire de disque, repérez la racine de votre clef USB, généralement identifiée par le modèle. Par exemple, chez moi : Kingston DataTraveler 3.0 Media.

  • Pressez CTRL+CMD+Shift+M pour afficher le menu contextuel, puis validez sur l’item « Effacer ».

  • Vous accédez donc à une boîte de dialogue à remplir et à configurer comme suit:

    • Nom : ClefBootable,

    • format :  Mac OS étendu journalisé,

    • Schéma :  Table de partition GUID.


  • Pour lancer le processus, validez sur le bouton « Effacer » avec CMD+OPT+Barre d’Espace.

  • La tâche est en cours, elle peut prendre quelques secondes. Lorsque le bouton «OK» n’est plus estompé, validez dessus, puis quittez l’application d’utilitaire de disque.

  • Lancez le terminal via spot Light avec CMD+Barre d’Espace. Tapez « Terminal » dans la zone de recherche, puis validez. Vous êtes désormais dans la fenêtre du terminal.

  • Tapez la commande suivante (copier-coller est plus que préférable) :
    sudo /Applications/Install\ macOS\ High\ Sierra.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/Clefbootable --applicationpath /Applications/Install\ macOS\ High\ Sierra.app Votre ordinateur vous demande le mot de passe de votre compte, pas celui de votre ID Apple, mais celui du compte de la machine. Lorsque vous validez pour envoyer le mot de passe, un autre message vous demandant d’effacer votre clef USB vous oblige à confirmer en pressant la touche «Y» pour Yes puis Validation.

  • Patientez une dizaine de minute le temps du processus de formatage et de copie des fichiers d’installation. Quand « Copy complete. Done », s’affiche à l’écran, c’est que la clef est prête.

Réinstallation du système

Pour initialiser l’installation, il faut faire en sorte que votre Mac démarre/boot sur votre nouvelle clef d’installation.
Pour se faire, éteignez votre ordinateur avec CTRL+OPT+CMD+éject. Lorsque votre ordinateur est correctement éteint, pressez la touche «éject» qui permet de démarrer la machine. Dès que vous entendez le signal de démarrage propre au Mac, maintenez la touche «OPT» pendant une dizaine de seconde afin d’afficher le menu de Boot. Par défaut, le curseur se positionne sur le disque de démarrage principal, appuyez donc une fois sur la flèche droite pour vous positionner sur la clef USB, que vous avez bien sûr laissée dans votre mac, puis pressez la touche de validation.

Le programme d’installation s’initialise, patientez 2 à 3 minutes pour être bien sûr qu’il s’est bien chargé. Pour activer la voix de synthèse et vocaliser l’installation, appuyez sur CMD+F5, VoiceOver se lance. Il ne vous reste plus qu’à suivre les différentes étapes d’installation. Tendez bien l’oreille car la voix cause en anglais, mais le texte lu est en français.

Remarques


  • Je possède deux Macs donc j’ai pu réaliser cette clef pour sauver mon premier. Je pense donc qu’il est important de garder une clef USB avec le système d’installation, en cas de problème.

  • Lorsque vous installez une application pour OS X, préférez le Mac App Store d’Apple pour le faire. Si vous ne la trouvez pas, tentez le site de macupdate, ou bien le site propriétaire de l’application en question. Il arrive malheureusement que certains développeurs préfèrent s’affranchir de la main mise d’Apple sur leur travail.

  • Lors du lancement de la commande de formatage et de copie des fichiers d’installation dans le terminal, il m’est arrivé d’avoir le message d’erreur : « /Volumes/Clefusb not a valide volume Mount. »

    • Vérifiez que les espaces sont bien des espaces et qu’ils n’embarquent pas des caractères d’échappement. Ils sont généralement invisibles dans les éditeurs de texte traditionnels. La solution, c’est de les supprimer et de les remettre.

    • Vérifiez aussi le nom de votre clef USB. Il doit commencer par une lettre majuscule et ne pas contenir d’espace ou de caractères spéciaux. Clefbootable, c’est bien ! De toute manière, votre clef, lors de sa construction, sera renommée en « Installation High Sierra », ou un truc de ce genre.


  • Pour booter sur votre clef USB, vous pouvez aussi passer par «Préférences Systèmes > Démarrage». Avant de sélectionner la clef USB qui apparaîtra en plus de votre disque principal, pensez à déverrouiller l’accès avec le bouton « Pour modifier, cliquez sur le cadenas ». ». Lorsque vous cliquerez sur le bouton « Redémarrer », votre mac rebootera directement sur la clef Usb.

Conclusion

Ok, la vocalisation de l’installation depuis OS X Yosemite ne possède pas de voix française. Installer un système en Franglais, c’est pas cool… OK, Microsoft a embarqué la vocalisation de son installation dans sa dernière version en 2018.

Mais hors mis l’installation de Linux avec une plage tactile, jusqu’à cette année, seul Apple offrait la possibilité à un aveugle, d’installer son système en toute autonomie. On peut espérer que les versions suivantes d’OS X embarquent à nouveau une voix française.

Sachez qu’il existe des utilitaires graphiques, accessibles avec VoiceOver pour créer une clef d’installation Bootable. Je vous laisse googler pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.