Pavillon Noir

Quelle magnifique chanson du groupe Soldat Louis !

Cette reprise est la résultante de deux amis passionnés de musique. On a essayé de faire quelque chose de sympa, j’espère qu’un jour le groupe Soldat Louis, lui-même entendra notre travail !!!

Les voix de tête sont chantées par Virgile JOUVENET, l’un de mes meilleurs amis depuis 2009. J’ai réalisé la bande son et j’ai posé les voix de coeur sur les refrains.

Virgile n’étant pas chanteur d’origine, nous avons dû beaucoup travailler. Je suis un peu pénible et exigeant, mais malgré tout, Virgile a résisté à mes assauts et a produit quelque chose de vraiment sympa. A vous de nous dire !!!

Ecouter Pavillon Noir

Paroles

Couplet 1

Quand mon corps n’pourra plus naviguer
Rongé par le sel des alizés
J’voudrais pas m’terrer comme un rat
Et crever sous les draps
D’une taule pour vieux cap hornier.

J’préfèrerais qu’ça s’termine au comptoir
Avec un trop plein d’rhum dans l’cigare
Et puis m’écrouler sur les chopes
En traitant de salope
La mort qui était au rencart.

Refrain

Pavillon noir, viv’ment qu’on s’barre
Si un jour la mer nous jette alors dis,
Qu’est’c’qu’on f’ra de nous
Pavillon noir, Bon Dieu d’histoire
Plus j’la hais plus j’la déteste plus je l’aime
Plus je l’aime plus que tout.

Couplet 2

Chaque fois qu’j’suis à terre j’me casse la tête
Ca d’vient plus une habitude qu’une fête
Les bordels j’les connais par coeur
Même s’ils réchauffent le coeur
Ta tranche d’amour tu l’achètes.

J’vois pas pourquoi j’ai l’blues qui sommeille
J’ai une p’tite sur les genoux, une bouteille
Un black qui chante OLD MAN RIVER
En rêvant d’être ailleurs
Et v’là qu’pour moi c’est pareil.

Refrain

Pavillon noir, viv’ment qu’on s’barre
Si un jour la mer nous jette alors dis,
Qu’est’c’qu’on f’ra de nous
Pavillon noir, Bon Dieu d’histoire
Plus j’la hais plus j’la déteste plus je l’aime
Plus je l’aime plus que tout.

Couplet 3

Demain quand j’retournerai à bord
Que je verrai s’éloigner ce port
Je n’penserai sûrement à rien non,
Si j’me sens un peu con
Ca passera en mer du Nord.

Dans ma piaule sous le crucifix ému
Ma pomme mes souvenirs mes bouquins d’cul
Et puis j’écrirai à ma mère
Que j’serai là cet hiver
Noël ensemble comme prévu.

Refrain

Pavillon noir, viv’ment qu’on s’barre
Si un jour la mer nous jette alors dis,
Qu’est’c’qu’on f’ra de nous
Pavillon noir, Bon Dieu d’histoire
Plus j’la hais plus j’la déteste plus je l’aime
Plus je l’aime plus que tout.

Pont

Y’a pas, c’est’c’bar-là qui m’fout les boules
Y’a trop d’bruit trop d’fumée trop d’viande saoule
J’refile ma boutanche au pianiste
Pour qu’il emmanche un twist
Et j’m’arrache avec la poule.

Sa turne c’est pas l’palais d’l’Elysée
Y’a même rien qu’un pieu fait pour tringler
Je raque et j’m’endors tout de suite
Pas vraiment la grande frite
Que’qu’part j’ai d’jà embarqué.

Refrain

Pavillon noir, viv’ment qu’on s’barre
Si un jour la mer nous jette alors dis,
Qu’est’c’qu’on f’ra de nous
Pavillon noir, Bon Dieu d’histoire
Plus j’la hais plus j’la déteste plus je l’aime
Plus je l’aime plus que tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *